Des Scouts au fort de Comboire

Durant 2 semaines, nous avons accueilli des Scouts de la région parisienne et de Chambéry. Ils ont été volontaires pour nous aider dans nos travaux. Ils ont aussi consacré quelques jours à la découverte du Vercors.

Nous avons commencé par l’accès au fossé qui avait besoin d’un rafraîchissement.

Le but étant de dégager les abords de la caponnière double.

Dans les années 1990, le fossé a été comblé. Notre projet est de redonner un peu de visibilité à cet ouvrage en enlevant l’ultime tas de décombres déposé devant les ouvertures.

L’endroit n’est pas aisément accessible aux engins, que nos moyens financiers nous forcent à éviter, c’est à la pioche, à la pelle, à la brouette que le travail a débuté.

Et avec le sourire…

Nous en avons profité pour retirer tout ce qui n’avait pas sa place dans cette terre : du plastique sous toute ses formes, bidons, bâches, chaussures, tuyaux, fil électrique, mais aussi plaques de goudron, ciment, ferraille, etc.

 

Perfectionniste, nous avons recherché le haut du mur qui délimite le fossé du rempart et la fosse de protection de la caponnière.

Au-delà du mur que nous avons découvert, il ne reste plus qu’à vider la fosse sur plus de 2 mètres de profondeur si nous voulons lui redonner son aspect défensif.

Quant au gros bloc calcaire ? Nous espérons qu’il n’a pas trop de petit frère dans la fosse…

Avant leur départ, les Scouts nous ont invité à partager le dernier repas.

Merci pour ces bons moments et pour le travail accompli.

 

 

L’après confinement, reprise des travaux sur les corniches

État des corniches et des encadrements de piliers avant travaux de restauration.

Les corniches ont été restaurées en 2019.

Mise en place du moule réalisé durant l’hiver.

Le moule attentait lui aussi la fin du confinement.

Il reste trois encadrements de piliers 

de 1,6 m à faire.

Le Coronavirus nous impose une distance entre nous.

Continuer la lecture de L’après confinement, reprise des travaux sur les corniches

Travaux 2019

Démolition de l’ancien local électrique construit dans les années 1960.

Suppression des deux radiers en béton construits à la même époque.

 

Restauration des corniches.

Réalisation durant l’hiver d’un moule pour refaire les corniches manquantes.

Les balustrades ont été restaurées ou refaites à l’identique.

Peinture noire sur la balustre par Roger.

Nettoyage, réparation des  enduits  et chaulage des casemates.

Travaux de dégagement du « trou du lapin ».

Mise en place des fenêtres du pavillon des officiers par les entreprises Pac Services et Astral.

Nettoyage des tags des façades.

Restauration et mise en place des châssis de l’imposte des deux portes extérieures du premier étage de la caserne, le bâtiment A.

Avant travaux et après travaux:

Par notre spécialiste  Michel.

Travaux de suppression de la réverbération dans le  B11 .

Réalisation d’une presse spéciale pour effectuer le collage des fausses pierres des façades. Dépose et collage des placages en fausses pierres.

Mise en place d’un pierre manquante sur l’encadrement des casemates.

Début des travaux de suppression des blocs de béton à l’entrée du fort . Rien ne fait peur.

Et nous avons réalisé bien d’autres travaux comme le nettoyage des batteries extérieures, la réalisation de porte en bois, des travaux électriques, des tablettes pour la chambre des militaires  etc …

Et comme dans Asterix le Gaulois.

Le banquet

 

VISITER LE FORT DE COMBOIRE

  Visiter le fort de Comboire

et les expositions « Mémoire d’un jour, 11 novembre 1918 » et « Mémoire Paysanne ».

Nous nous retrouverons pour la prochaine visite le

Samedi 3 octobre 2020

Pour vous permettre de visiter les expositions

à votre rythme

ouverture des portes dès 14 h

Départ de la visite du fort à 15 h

sur inscription OBLIGATOIRE

Port du masque pour tous – sauf pour les enfants de moins de 11 ans

Continuer la lecture de VISITER LE FORT DE COMBOIRE